Le nouveau Nikon D5300

Il aura fallu attendre à peine moins d’un an pour que Nikon présente le successeur du D5200 et l’affuble des toutes les fonctions tendance (et incontournables) du moment.

Le Nikon D5300, qui conserve à peu de chose près la même robe (châssis en tout point semblable), se dote d’un tout nouveau processeur EXPEED 4 (version 3 sur le D5200), d’une fonction WiFi (comme le Canon EOS 70D), d’un GPS et d’un mode vidéo Full HD 60 i/s !

Si la résolution sur le papier du capteur (capteur CMOS 23,5×15,6 mm) APS-C : 24,2 mégapixels reste identique, il semblerait que celui du D5300 soit un tantinet différent. Autre différence fondamentale : absence d’un filtre passe bas, une autre grande tendance sur le marché. Le système autofocus reprend la formule : toujours 39 collimateurs et 9 en croix (comme sur le 5200).


Le processeur EXPEED quatrième génération permet de gagner en sensibilité ISO qui atteint maintenant 12800 contre 6400 pour son devancier. Evolution majeure de fait, le processeur n’y étant pas pour rien, le 5300 sait numériser des vidéos en full HD (1080p) en 50 ou 60 (progressif) images par seconde, grâce à sa fonction D-Movie, alors que le 5200 devait se contenter de 30 images comme beaucoup d’appareils de la marque d’ailleurs, y compris dans les gammes expert ou pro. De quoi présager du meilleur pour les futurs produits de Nikon. L’écran LCD orientable évolue aussi. Le 3’’ laisse la place à une version dotée d’une diagonale de 3,2’’ et gagne et définition (720 x 480 px soit 1 037 000 pixels), mais n’est toujours pas tactile.


Côté géolocalisation, le D5300 (on imagine assez bien ce que pourrait être un D3300), bénéficie d’un GPS intégré, ce qui manque particulièrement par exemple aux 700D et aussi 70D, des concurrents de fait, et d’une fonction WiFi bien pratique. Il sera aisé d’envoyer et de partager ses images vers des périphériques ou terminaux mobiles…
Si finalement, le 5300 amène quelques nouveautés plus que bienvenues, il ne fait que répondre à la concurrence (rude) et à des besoins de bons sens. Reste que le 5300 sera disponible en kit (avec un 18-55 mm f/3,5-5,6 VR) courant novembre à 899 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *