Hiroyuki Masuda : une artiste japonaise

Découvrez l’interview d’Hiroyuki Masuda, styliste modéliste devenue photographe autodidacte

Hiroyuki Masuda à 27 ans, et depuis toujours elle vit à Hiroshima au Japon. Il y a 7 ans, elle a lancé sa marque de chapeaux. Parce qu’on est jamais mieux servi que par soi-même, Hiroyuki s’est aussi mise à la photographie pour sublimer les produits qu’elle vend. Rencontre.

bere-1

Comment la photographie est-elle entrée dans votre vie ?

A la fin de mon cursus universitaire que j’ai fait dans une école de mode, j’ai créé ma propre ligne d’accessoires. Depuis 2009, je commercialise des chapeaux, sous la marque « Mitsume ». Pour le moment, je n’ai pas encore de boutique physique. Je vends mes produits sur mon site internet : http://mitsume.main.jp/. Du coup, j’ai besoin que les visuels de mes produits mettent réellement en valeur mon travail. C’est pour cela que je me suis mise à la photographie. J’ai tout appris par moi-même.

En dehors de vos créations, que photographiez-vous ?

Les photos que j’apprécie le plus sont celles qui dégagent une impression de sérénité. Comme les paysages par exemple. J’ai tendance à trouver qu’ils sont empreints de nostalgie. Sinon, personnellement j’aimerai beaucoup arriver à faire de belles photographies de rayons de soleil, ou de coucher de soleil.

Quel matériel utilisez-vous?

L’appareil photo que j’utilise en ce moment pour photographier est un Nikon D3200. Et pour ce qui est des logiciels et de la post-prod, je fais tout avec Photoshop, Imovie ou VideoPad.

Avez-vous une personne spéciale qui vous inspire quand il vient à la photographie?

Non, personne ne m’inspire particulièrement. Par contre, il y a un film dont l’ambiance me plaît beaucoup. C’est « Le fabuleux Destin d’Amélie Poulain ».

Qui sont les photographes que vous admirez?

rei shito

Rei Shito. C’est une photographe japonaise et bloggeuse mode. Son blog s’appelle Style from Tokyo. Les photographies qu’elle y poste montrent très bien de quelle manière vit la société japonaise aujourd’hui. Ses clichés sont entre « mode » et « art de vivre ». J’aime beaucoup le réalisme de ses photos.

Quels conseils donneriez-vous aux autres photographes?

Je crois que la chose la plus importante est d’être passionné par ce que l’on fait.

Les créations Mitsume:

アインシュタイン c6aae532210795.5673a8e06169f 919ce432042399.566c070f18ff7

En kiosque en ce moment :

COUV JAPON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *