Le projet d’une vie

Thomas Hucteau, jeune toulousain passionné par les grands espaces et la photo, a décidé et de tenter une aventure de 60 000 km sur un an. Soutenez-le !

On peut très bien être ingénieur diplômé en conception calcul mécanique industriel depuis deux ans et déjà tout vouloir plaquer. C’est ce que Thomas Hucteau à l’intention de faire. Le jeune homme de 24 ans souhaite traverser une bonne partie de la planète pour en ramener des photos et moments inoubliables.

Plus qu’une simple envie, c’est une aspiration pour Thomas. Lui, qui a grandit en Guyane, a pas mal voyagé avec ses parents et en a gardé le goût des grands espaces. Alors pourquoi ne pas allié ses deux plus grandes passions, pour en faire, pourquoi pas, son métier, celui de photoreporter.

Pour cela, Thomas planifie un long voyage. Et il commencera par le Cap Nord, le point le plus au nord de l’Europe, qui se trouve sur l’île de Magerøy, en Norvège. Départ de Stockholm, arrivé à Helsinki. 3600 km à parcourir en deux mois, cet été. Ah oui, petit détail ! C’est en vélo que Thomas effectuera ce trajet, à un rythme de 60 km par jour. Rythme soutenu donc mais cela ne lui fait pas peur, il a d’ailleurs déjà commencé son entrainement.

Après le nord, le centre et le sud de l’Europe suivront, avec un road trip à travers l’Italie, l’Espagne et la France. Ensuite, ce sera un mois en moto, plus précisément en Harley Davidson, avec des amis bikers américains qui l’accompagneront.

La suite du voyage, qui s’étale sur le premier trimestre 2015, c’est dans l’autre hémisphère qu’elle se passera, en Australie, l’île-pays-continent, si attractif. Là, c’est pas moins de 30 000 km en voiture à traverser, des grandes villes comme Sydney, Melbourne, Perth et Fremantle, aux sublimes paysages qu’offre la région, comme la grande barrière de corail ou encore Great Ocean Road, une route ou les plages et les spots de surf succèdent aux forêts et fermes laitières.

 

En 2012, Thomas a fait un road trip aux Etats-Unis. 10 000 miles en voiture des Seventies’, un rêve qui se réalisait. Eh bien, pour finir, c’est un peu plus au nord qu’il compte se rendre. Au Canada, lors d’un voyage qui le verra partir des côtes Atlantique pour arriver sur celles du Pacifique, en Alaska à Fairbanks, 20 000 km plus loin. En voiture toujours, sur son parcours, pas moins de 11 provinces à passer, mais aussi des endroits merveilleux comme les Chutes du Niagara, les Rocheuses ou encore des territoires Inuits.

Le but de ce projet, en plus des formidables souvenirs qu’il offrira, c’est pour Thomas un tremplin vers une nouvelle vie. Un changement radical d’orientation. Acquérir de l’expérience en se jetant dans l’aventure et la vivre pleinement pour ne pas pourquoi pas un jour vivre de sa passion.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez l’aider en finançant son projet ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *