Astuce // Aimer les jours gris

Explorer les opportunités photographiques dans les scènes de rue quotidiennes, même quand le temps est maussade. Aimez les jours gris !

Des ciels blancs, des couleurs ternes et la chaussée mouillée sont les ingrédients dont vous avez besoin pour réaliser des photos intéressantes, tant que vous êtes prêt à les regarder d’un œil neuf. « Pour moi, un jour ensoleillé n’a pas d’intérêt », dit le photographe Julien Coquentin. « Plus le ciel devient gris et noir, plus mon enthousiasme à prendre des photos grandit. »
Julien a récemment publié Tôt un dimanche matin, un journal photographique de ses déambulations dans le rues de Montréal. Il utilise un Nikon D300 équipé d’un objectif 50 mm f/1.4 et, occasionnellement, d’un zoom 18-200 mm.
Identifiez toujours des endroits potentiels en avance, et n’hésitez pas à revenir plusieurs fois, un changement des conditions peut transformer la scène. « Parfois, je peux découvrir un lieu mais le photographier beaucoup plus tard, comme si j’attendais la lumière juste, ou une tempête ou un brouillard, dit Julien, mais occasionnellement, quand toutes les conditions sont en place pour une parfaite composition à l’endroit et au moment mêmes. »

Commencez dès aujourd’hui à photographier les jours gris

* Évitez de porter trop de matériel, surtout si vous allez dans des zones méconnues.
* Soyez prêt à augmenter la sensibilité ISO et utilisez de larges ouvertures de diaphragme afin d’obtenir des vitesses d’obturation assez rapides pour photographier à main levée.
* Ne sous-estimez jamais la valeur qu’une bonne paire de chaussures peut apporter à vos photos !

jours gris

jours gris

Et si vous aimez la ville, essayez cette article sur la photographie de ville au crépuscule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.