INTERVIEW // Bogdan Dreava

Le photographe et contributeur de Fotolia by Adobe Bogdan Dreava est spécialiste de la nature morte et nous parle de son travail pour atteindre la perfection dans ce genre.

Parlez-nous de vous. Que faites-vous et comment êtes-vous devenu contributeur ?

Je vis à Timisoara en Roumanie et je suis photographe spécialisé en nature morte. Après avoir obtenu mon diplôme j’ai commencé à chercher un moyen d’améliorer mes compétences en photo ainsi qu’un objectif pour m’encourager à persévérer. Devenir contributeur m’a semblé être un bon point de départ.

BogdanDreava_Fotolia
Gobelet en plastique sur arrière-plan rose

 

Parmi tous les genres existants, pourquoi avoir choisi la nature morte ?

J’ai d’abord expérimenté d’autres genres, mais la nature morte s’est révélée être le style le plus satisfaisant et le plus amusant. J’aime créer des images avec des objets du quotidien et trouver de nouvelles manières de raconter des histoires. Pour moi, la nature morte est ouverte à l’interprétation, on peut faire ce qu’on veut, pas besoin d’approbation. J’apprécie ce genre de liberté.

BogdanDreava_Fotolia
Oeuf

 

Parlez-nous de votre processus créatif. Comment décidez-vous de ce que vous allez photographier ?

Après avoir arrêté mon choix sur un objet, je fais des croquis et je commence un storyboard. Quand je photographie, j’essaie toutefois de ne pas m’emprisonner dans ce storyboard, les images finales sont donc parfois différentes de ce qui était initialement prévu.

BogdanDreava_Fotolia
Collection de crayon de couleur

 

Pouvez-vous nous parler du processus photographique et nous confier quelques uns de vos réglages ?

J’ai un Sony a5000 que j’utilise avec le superbe 35mm Carl Zeiss et un 50mm Yashica. J’utilise toujours un trépied et une mise au point manuelle. J’essaie de tirer profit de la lumière naturelle, mais quand c’est impossible j’utilise une lumière stroboscopique ou une lumière continue avec une grosse boîte à lumière pour la diffuser. Mon but est de réussir au mieux la photo en studio pour faire le moins de retouche possible dans Photoshop.

BogdanDreava_Fotolia
Autocollant en forme de coeur

 

Qu’en est-il du développement de ces images ?

Une clé ancienne est un sujet simple et un peu cliché alors j’essaie de le dynamiser via la composition pour rendre les choses un peu plus intéressantes. Pour cette image j’ai utilisé deux photos. L’une avec la clé tenue par un fil, l’autre avec l’arrière-plan. Ensuite, j’ai fusionnée les images dans Photoshop, masquant la deuxième et effaçant le fil et tous les éléments qui pourraient détruire l’illusion.

BogdanDreava_Fotolia
Clé ancienne en équilibre sur le bord d’une table

 

Pour cette image, j’ai mis l’accent sur le motif et choisi un arrière-plan jaune vif pour que l’objet se démarque. J’ai utilisé un strobe pour créer les ombres. Je n’ai photographié qu’une enveloppe et créer une répétition dans Photoshop.

BogdanDreava_Fotolia
Enveloppes

 

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui voudraient s’essayer à la nature morte ?

J’encourage tout photographe à essayer ce genre parce qu’il permet de tester de nouveaux éclairages, des nouvelles compositions ou combinaisons de couleurs et de les appliquer à d’autres projets. C’est une façon très simple et amusante de décrire une situation ou un nouveau concept.

BogdanDreava_Fotolia
Composant d’horloge

 

Découvrez son univers à travers son portfolio et son compte Instagram ou sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *