INTERVIEW // Sonia Szóstak

Partez dès à présent en voyage avec la photographe polonaise Sonia Szóstak.

À 25 ans, Sonia Szóstak peut déjà dire qu’elle a une belle carrière. Diplômée du Department of Direction of Photography de la National Leon Schiller Film School en Pologne depuis l’année dernière, elle est représentée par plusieurs agences photo et travaille avec des galeries et magazines du monde entier. Son œil, son affection particulière pour l’authenticité dans son rapport avec les gens et son approche de la photographie en font une photographe de choix pour la nouvelle collection lifestyle de Fotolia : Disconnect.

Sonia Szostak_Fotolia Disconnect

 

Quel est le mot qui vous définit le mieux ?

J’espère que mes photos me définissent assez bien, mais s’il fallait un seul mot, je suppose que ce serait « authenticité ». C’est ce que je cherche à exprimer avec mes images, mais ce n’est pas facile de faire aussi court, les gens sont si complexes.

Comment définiriez-vous votre style ?

Beaucoup de naturel et d’honnêteté. Je préfère « documenter » une situation existante qu’en créer une. J’aime ressentir de l’authenticité dans une photographie, et je rejetterai toute image où la personne devant l’objectif a perdu toute authenticité.

 

Quelles sont vos influences et vos sources d’inspiration ?

Les voyages sans aucun doute ! Mes parents m’ont fait voyager dans le monde entier et je crois que cela a eu une énorme influence sur ma créativité. Et lorsque je ne suis pas en voyage, je m’intéresse au cinéma rétro, à la musique et aux livres. On peut trouver l’inspiration partout. Tout ce que dont vous avez besoin, c’est de garder les yeux ouverts et de savoir en profiter.

 

Pour vous, quelles sont les qualités essentielles pour un photographe ?

Je crois que c’est l’authenticité, encore et toujours ; le fait que les gens vous font confiance et se laissent photographier. Un bon photographe doit avoir d’excellentes capacités d’observation. Il faut savoir chercher les situations, avoir un champ de vision à 360 degrés, savoir « capturer » et transférer sur négatif le monde tel qu’il est et non pas uniquement comme on le voit au premier coup d’œil.

 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Mon objectif principal est de continuer à voyager et d’être toujours sur la route (appareil photo à la main bien sûr). Prochain arrêt: la Scandinavie.

 

Est-ce que vous connaissiez déjà Fotolia avant ce projet ? Si oui, avez-vous déjà utilisé les ressources de cette banque d’images ?

Bien sûr, j’avais déjà entendu parler de Fotolia auparavant, mais je ne l’avais jamais utilisée.

 

Pourquoi avez-vous rejoint ce projet ?

Pour moi, c’est un projet de rêve ! Je suis vraiment honorée d’avoir eu l’occasion de raconter l’histoire de ce voyage à ma façon. J’ai eu beaucoup de liberté créative pour créer cette histoire – cette méthode donne toujours de bons résultats.

 

Est-ce que le pays où vous étiez représente quelque chose de particulier pour vous ?

C’est difficile de parler de l’ensemble du pays parce que j’ai seulement vu une partie des Philippines – l’île de Palawan (située dans la région Mimaropa). Mais pour moi, les Philippines sont un endroit vraiment unique.

L’île sur laquelle nous avons vécu était particulièrement extraordinaire. L’atout de ce pays réside dans la richesse de la nature et dans la sympathie de ses habitants. Malgré la beauté de ce pays, les Philippins n’ont pas une vie facile – ils vivent sous la menace des typhons, ils n’ont quelques mois de précipitations pendant la saison des pluies, les moussons… mais ils ont une attitude positive, ils sont optimistes et ils ont toujours l’air heureux et souriants.

 

 © Sonia Szóstak – Fotolia Au calme.
© Sonia Szóstak – Fotolia Au calme.

 

© Sonia Szóstak – Fotolia Ukulélé sur un bateau.
© Sonia Szóstak – Fotolia Ukulélé sur un bateau.

 

© Sonia Szóstak – Fotolia Course sur la route.
© Sonia Szóstak – Fotolia Course sur la route.

 

© Sonia Szóstak – Fotolia Course sur la plage.
© Sonia Szóstak – Fotolia Course sur la plage.

 

© Sonia Szóstak – Fotolia Geek dans un hamac.
© Sonia Szóstak – Fotolia Geek dans un hamac.

 

Interview réalisée en partenariat avec Fotolia
Propos recueillis par Stéphanie Janel

Découvrez également son travail sur son portfolio Fotolia.

Image à la une :
© Sonia Szóstak – Fotolia Course près de la jungle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *