Interview : Robin Michel, contributeur Fotolia

Robin Michel est un jeune contributeur Fotolia. Il livre ici quelques clés et méthodes pour faire comme lui, prendre des photos pour des stocks.

Quelle est votre formation ?

Fraichement diplômé d’une école d’ingénieur.

 

Quel matériel utilisez-vous ?

J’ai un D90 que j’utilise soit avec un grand angle 12-24mm soit un 35mm nikkor. Mais je l’utilise de moins en moins au profit de mon iPhone 5s. Pour les photos INSTANT, je n’utilise que mon iPhone. Il est tout le temps avec moi et me permet de capturer de réels instants de vie.

141222-robin

 

Quels logiciels utilisez-vous le plus ?

Snapseed. Simple, efficace pour la retouche d’images directement sur mon smartphone.

Quelles sont les corrections que vous faites le plus souvent ?
Quand j’effectue une retouche j’essaie de penser à la personne qui l’achètera. Il faut qu’elle soit suffisamment attractive pour que l’œil de l’acheteur s’arrête dessus, mais il faut aussi qu’elle soit ouverte à la créativité et les besoins de l’acheteur. La plupart du temps j’utilise la fonction “selective adjust” qui me permet de modifier/intensifier chaque couleur indépendamment. Un des meilleurs exemples en la matière est cette image: http://www.fotolia.com/id/62237470 qui a été déjà vendu 161 fois!

 

Quelle évolution majeure des logiciels de retouche est selon vous la plus importante ces dernières années ?

La simplicité d’utilisation, la grande palette de choix possible et le fait que l’on s’en serve de plus en plus comme gestionnaire de photo.

 

141222-robin1

 

Si vous avez fait de l’argentique, comment et quand avez-vous fait la transition ?

J’ai eu la chance de faire de la photo argentine avec ma mère. C’est elle qui m’a donné cette envie de capturer les instants de la vie quotidienne autant que les images de voyages. J’ai pu utiliser son appareil. Je me rappelle juste que c’était un Nikon. La transition s’est faite très simplement quand les appareils numériques sont arrivés. Elle s’en est acheté un et m’a acheté le même.

 

Quelle est la photo dont vous êtes le plus fier ?

Ma famille à une place très importante dans ma vie. Je n’ai pas la chance de voir fréquemment mon frère, sa femme et leurs enfants. C’est pourquoi mon image dont je suis le plus fier est celle de mon neveu en train de s’amuser à la plage. J’étais allongé sur le sable, un point de vue donnait l’impression qu’il marchait sur l’eau. Je suis fier de cette photo car elle me rappelle des moments de bonheur simples et intenses. http://www.fotolia.com/id/54676775

 

Depuis quand travaillez-vous avec Fotolia ?

J’ai découvert l’application sur Techcrunch lors de son lancement. J’ai tout de suite adhéré.

 

Pourquoi avoir choisi de faire du stock ?

Pourquoi ne pas allier le plaisir de prendre des photos et le possible gain financier si ta photo est vendue. De plus, si ta photo est vendue, c’est qu’elle représente quelque chose pour l’acheteur. Ce qui ajoute une sorte de fierté. Je ne vois donc que des avantages au stock.
Et puis ça va dans une suite logique, on partage déjà toutes nos images sur Facebook et Instagram qui s’enrichissent grâce à nous, avec le stock c’est à mon tour de générer un gain avec mes images.

 

141222-robin21

 

Comment arrivez-vous à répondre aux besoins des utilisateurs de stock ? Comment savez-vous qu’une image va plaire sur ce genre de site ?

Je fais tout d’abord des photos pour le plaisir. Bien sur chaque période de l’année à ses besoins. Je pense à Noël. Les photos qui illustrent un contexte fort font une fureur sur INSTANT. Pour ma part, je ne pense pas au stock quand je prends la photo. Je pense à l’instant que je capture. Ensuite, quand j’upload une photo sur INSTANT, je le fais car elle représente pour moi un sentiment, une idée, une émotion. Il faut suivre son instinct pour réussir le bon cliché au lieu de penser à quelle photo pourrait être aimée.

 

Quel pourcentage de vos revenus cela représente aujourd’hui ?

C’est difficile de donner un pourcentage.
Lorsque j’étais étudiant, c’était mon seul revenu donc 100% .
Aujourd’hui, c’est plus marginal vu que je ne fais cela que pour le plaisir, j’upload en moyenne 2 à 3 photos par weekend. Disons que cela a déjà largement rentabilisé mon smartphone actuel et celui qui arrive, un extra bienvenu pour des images que je prenais de toute façon. Une vente d’image, c’est un peu comme un like Facebook. Je suis mes stats sur l’application. Combien de vue pour cette photo, combien d’achat le mois dernier… C’est une forme de reconnaissance numérique forte.

 

141222-robin3

 

Quels sont vos projets en cours ? A venir ?

Je suis actuellement à Bali dans le cadre du travail. J’espère pouvoir réaliser de belles photos dans cet environnement extraordinaire. D’ailleurs, je n’utilise aujourd’hui que mon iPhone pour prendre mes photos. Je n’ai pas la place de transporter mon autre appareil et je n’ai plus le réflexe de le sortir.
Mon iPhone 6 devrait arriver bientôt et je suis assez impatient de voir le résultat sur les couleurs incroyables de l’environnement ici.

 

URL Fotolia : http://www.fotolia.com/p/204141455

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTENU ILLICITE Vous pouvez à tout moment nous signaler un contenu illicite en envoyant un email ici.